Articles de cet auteur

L’aventure toulzienne

De g. à d. : Benjamin, Vincent, Chloé, Alexis, Mathieu, Natan, Anthony, et Jean-Luc.

Participants : Alexis, Anthony, Chloé, Mathieu, et Natan (+1 par rapport à la 2nde séance)

Encadrants : Jean-Luc, Vincent, et Benjamin


Dimanche 05 mai 2024, cinq jeunes de l’École de spéléologie du Lot (EDS 46) se sont retrouvés à l’Igue de Toulze, située sur la commune de Montbrun, pour explorer cette belle classique du Lot.


Les objectifs principaux de cette séance étaient :


ü  Faire se rencontrer les jeunes participants entre eux, mais aussi avec une partie des membres de l’équipe encadrante.

ü  Travailler l’aisance sous terre, et découvrir le milieu.

ü  Apprendre à déséquiper.

ü  Perfectionner leur équipement des différents obstacles (puits, ressauts).


C’est sous un soleil radieux que nous avons débuté la journée en faisant deux équipes : Vincent et Benjamin sont partis avec Alexis, Chloé, et Natan sur la voie 1, et Jean-Luc est parti avec Anthony et Mathieu sur la voie 2.


Voie 1 : P6 (puits de 6m) + plan incliné + P17

Pendant que Vincent équipait le puits d’entrée, Benjamin en a profité pour présenter le « Genévrier commun » à son groupe. Une espèce d’arbuste aux feuilles épineuses, et présent sur les sols calcaires. Il se distingue du « Genévrier cade » par ses aiguilles n’ayant qu’une seule large bande blanche (alors que les aiguilles du cade ont deux bandes parallèles plus étroites).

Puits d’entrée, haut de 6 mètres

En bas du puits d’entrée, toute l’équipe a eu la surprise de découvrir une couleuvre verte et jaune.

Après avoir laissé de côté toute cette flore et faune sauvage, et franchi les divers passages techniques équipés par Vincent (mains courantes et fractionnements), toute la petite équipe s’est retrouvée en bas de la première grande salle. Nous avons pu photographier l’autre équipe lors de la descente du P24 (photo ci-après).

Jean-Luc dans la descente du puits

Voie 2 : P6 + MC (main courante) + P24

Sur l’autre voie, Anthony et Mathieu enchaîne les nœuds, les réglages de « Y », ça déroule du kit et ça mousquetonne sévère ! Le tout sous les conseils  et l’œil attentif de Jean-Luc.

Les deux équipes se réunissent et partent ensemble visiter la « galerie des nains » (une belle galerie en forme de trou de serrure). Quelques chauves-souris sont observées, nous ne nous attardons pas afin de les laisser au calme. L’estomac gronde, il est l’heure de déjeuner.

P8 + P10 + Vire

Après cette bonne pause repas, nous avons continué tous ensemble vers notre objectif : la lac de Toulze. Sur notre chemin nous avons descendu un premier puits de 8 mètres, un second de 10 mètres en connexion avec une main courante au-dessus de l’eau pour approcher du lac.

Retour au soleil

Au retour vers la surface, chaque équipe a déséquipé la voie de l’autre. Mathieu, notre « Crocodile Dundee » lotois, a décidé de récupérer dans son kit la couleuvre verte et jaune, non sans mal, afin de sortir celle-ci de la cavité. Dixit Mathieu : « elle est plus vive que celle que j’ai sorti de l’Igue de Saint-Martin l’autre jour ». Un récidiviste à priori 😊

De son côté Natan à quant à lui fait la découverte d’un lézard vert, même pas peur. Et hop ! Dans son kit aussi pour le libérer dehors. Des aventuriers ces jeunes !

Pendant ce temps, Anthony, notre Jean-Claude Van Damme lotois, déséquipait la main courante aérienne tout en pratiquant le grand écart. Quelle performance !

Une belle journée à nouveau, avec des jeunes motivés, et encore de belles perspectives pour la suite. Merci à Alexis, Anthony, Chloé, Mathieu, et Natan pour leur motivation (ainsi qu’à leurs parents, les chauffeurs de l’ombre), mais aussi à Vincent et Jean-Luc pour leur participation à l’organisation de cette journée.

Lien Permanent pour cet article : https://www.cds46.fr/2024/06/03/laventure-toulzienne/

Le CDS y participe. Venez nombreux !

Au programme spéléo (prévisionnel) : parcours dans les arbres, expo photos, quizz, autres animations…

Lien Permanent pour cet article : https://www.cds46.fr/2024/05/28/le-cds-y-participe-venez-nombreux/

Igue de Geniez : deuxième sortie de l’école de spéléologie du Lot

De g. à d. : Natan, Mathieu, Chloé, Anthony, Nicolas, Benjamin (Photo : Binj).

Participants : Anthony, Chloé, Mathieu, et Natan (+1 par rapport à la première séance)
Encadrants : Nicolas et Benjamin (Tps : 8h30)

Dimanche 28 avril 2024, quatre jeunes de l’EDS 46 et leurs encadrants se sont retrouvés à l’igue de Geniez (commune de Sauliac-sur-Célé) pour explorer cette belle classique du Lot.

Les objectifs principaux de cette séance étaient :

• Faire se rencontrer les jeunes participants entre eux, mais aussi avec une partie des membres de l’équipe encadrante.
• Travailler l’aisance sous terre, et découvrir le milieu.
• Apprendre à déséquiper.
• Perfectionner leur équipement des différents obstacles (puits, ressauts).

Après avoir descendu le 1er puits de 16 mètres, une première équipe s’est concentrée sur l’environnement de la zone d’entrée, pendant que l’autre groupe équipait le ressaut suivant haut de 5 mètres. Toute une petite faune a pu être observée : araignées, mouches, moustiques, chenilles, coléoptères, … Ainsi que de nombreux ossements, dont un squelette entier d’une chauve-souris.

Photo : Chloé en pleine observation d’un coléoptère.

Pendant que Mathieu et Anthony équipaient les différents obstacles sous l’œil avisé de Nicolas, Natan et Chloé en ont profité pour réviser leurs conversions (descente/montée et montée/descente) avec Benjamin.

Puis toute l’équipe s’est enfoncée plus profondément dans la cavité, afin d’en explorer les différents recoins, notamment la galerie remontante (avec une escalade de 4 mètres) qui se termine dans une petite salle avec de nombreuses déjections de chauves-souris (guano, et traces de bio-corrosion). Mathieu et Anthony ont continué d’équiper les obstacles : tobogan, puits de 7 mètres (post escalade de 3 mètres) pour atteindre le haut du dernier P15. Ils se sont mêmes permis une descente dans le puits de 6 mètres et les passages étroits qui se dirigent vers l’igue de Geniez 2 et/ou le réseau profond.

Enfin, Natan et Chloé ont aussi pu observer dans un recoin du réseau principal de nombreux collemboles (petits articulés dépourvus de pigmentation et long d’environ 2 mm) et leurs prédateurs les diploures (petits invertébrés terrestres, généralement long de 3 à 10 mm).


Une belle journée à nouveau, avec des jeunes motivés, et encore de belles perspectives pour la suite. Merci à Anthony, Chloé, Mathieu, et Natan pour leur motivation (ainsi qu’à leurs parents, les chauffeurs de l’ombre), mais aussi à Nicolas pour sa participation à l’organisation de cette journée.

Quelques photos de la journée

Lien Permanent pour cet article : https://www.cds46.fr/2024/05/06/igue-de-geniez-deuxieme-sortie-de-lecole-de-speleologie-du-lot/

Rassemblement de la Braunhie

Rassemblement des spéléologues de la forêt de la Braunhie, organisé par le S3C – Spéléo Club de Caniac du Causse, samedi 8 et dimanche 9 juin 2024.

Cavités équipées, animations, films, randonnées, expo photos, vente de matériel, présentation karst et chiroptères, … Programme complet : ici.

Repas du samedi soir sur réservation : ici.

Lien Permanent pour cet article : https://www.cds46.fr/2024/04/29/rassemblement-de-la-braunhie/

EDS : une première séance pour lancer la saison

De g. à d. : Benjamin, Anthony, Chloé, Jérémy, Natan, Jean-Luc (Photo : Jean-Luc Zinszner)

Participants : Anthony, Chloé, et Natan
Encadrants : Benjamin, Jean-Luc, et Jérémy (Tps : 9h00)

Cette première séance de l’Ecole départementale de spéléologie du Lot (EDS 46), s’est déroulée dimanche 07 avril 2024 sur le site de la Marbrière à Saint-Médard-de-Presque.

Les objectifs principaux de cette séance étaient :

  • Faire se rencontrer les jeunes participants entre eux, mais aussi avec une partie des membres de l’équipe encadrante.
  • Connaître les attentes, les envies et l’expérience de chaque participant, afin d’essayer de définir des objectifs et un programme pour les séances suivantes.

La journée a donc commencé par une présentation et une vérification du matériel individuel de chacun (baudrier complet, torse, casque, lampe, combinaison, gants, …). Pour ce faire, sans chrono mais en essayant d’être rapide, chaque participant a d’abord commencé par démonter l’intégralité de son baudrier. Une discussion s’est ensuite engagée sur les noms et les usages de chaque matériel. Puis, le remontage du baudrier a permis d’aborder le positionnement des éléments sur le harnais.

Après cette mise en bouche théorique, direction la grotte de la Marbrière. Un petit parcours souterrain à la progression principalement horizontal et ponctué de petites descentes sur corde (facultatifs pour la plupart), de désescalades/escalades, de passages en opposition, et d’étroitures. Un endroit parfait pour apprécier les déplacements et l’aisance souterraine des jeunes spéléologues. Une formalité pour cette équipe d’aventuriers.

Vers 11h00, nous étions tous sortis de la grotte. Nous en avons profité pour tester deux ateliers : une main courante avec pieds au sol + une petite partie verticale avec une déviation, et une main courante aérienne + un rappel guidé. De quoi s’ouvrir l’appétit.

L’après-midi, nous avons continué par de la progression plus verticale le long de la falaise, enchaînant ainsi les passages de fractionnement à la montée et à la descente. Pour terminer, certains se sont entraînés aux techniques de conversion et de passage de nœud.

Une belle journée, avec des jeunes motivés, et de belles perspectives pour la suite. Merci à Anthony, Chloé, et Natan pour leur motivation (ainsi qu’à leurs parents, les chauffeurs de l’ombre), mais aussi à Jean-Luc et Jérémy pour leur participation à l’organisation de cette journée.

Rendez-vous le dimanche 28 avril prochain pour la 2ème séance.

Benjamin PIAUDEL

Lien Permanent pour cet article : https://www.cds46.fr/2024/04/15/eds-une-premiere-seance-pour-lancer-la-saison/