Mai 05

EDS du 5 mai 2013-Cuzoul de Senaillac

 EDS du 5 mai 2013

 

EDFS 5mai

L’Ecole Départementale de Spéléo de mai, prévue au calendrier annuel du CDS 46 a bien eu lieu le 5 mai, au …….Cuzoul de Sénaillac ! que tout le monde (ou presque) connaît, mais il s’agit d’une cavité idéale où l’on peut équiper le puits d’entrée d’au moins, 5 cordes avec possibilités de créer des fractionnements ou des déviations, et où toutes ces opérations peuvent être vues de tous, à la lèvre du puits ou d’en bas du cône d’éboulis, au centre du fameux « vélodrome ».

Bref le mois de mai, notamment avec le congrès de Millau proche, ne se prêtait pas trop à ce genre d’activité, mais c’est tout de même 10 spéléos qui se sont retrouvés, à savoir : Cédric, Daniel, Etienne D, Etienne M, Max, Michel, Nathan, Laurent, Pascale et Sonia, issus de 4 clubs : Figeac, Caniac du Causse, Souillac et Abîmes 46.

La particularité de l’équipe ? Pour 2 participants, c’était leur première verticale, et pour 4 leur première visite au Cuzoul.

Ce fût déjà l’occasion d’emprunter une nouvelle voie de descente, dans la faille, à l’est, par où descendaient nos lointains ancêtres, comme cela a été prouvé il y a quelques années par des archéologues qui ont étudié les encoches creusées dans la paroi pour y caler des troncs d’arbre.

En plus de l’exploration d’une 3ième salle, récemment découverte mais qui fera certainement l’objet d’une communication spéciale sur Spéléoc, la journée a permis de se perfectionner sur l’équipement de sécurisation des abords, sur l’équipement des voies et sur les exercices pratiqués par tous : Conversions descente/montée et inversement, décrochage d’un équipier vers le bas par la méthode « pédale crollée », renommée « ficellou crollé » chez nous (toujours et encore à réviser car sans pratique on oublie vite), balancier espagnol, pendule chilien et, bien entendu, apprentissage, ou révision, de tous les nœuds devant des tableaux explicatifs, corde en main.

 

Et à midi, pique nique avec tables et sièges, apportés par brouette spéciale, et surtout (pas la peine d’évoquer le pastis, car cela nuirait à limage sérieuse qu’ont les spéléos) des frites à volonté, faites sur place avec friteuses électriques branchées sur groupe électrogène, comme quoi, ce dernier matériel est bien utile aux spéléos et pourrait rentrer dans le cadre d’une demande de subvention pour le maintien du patrimoine culinaire régional.

 

Le bilan ?

– Des niveaux techniques très différents, ce qui est fréquent dans les «classes » de l’EDS avec le côté positif habituel : Les expérimentés expliquent avec plaisir aux « nouveaux »

– Faible participation en nombre, ce qui n’a pu donner lieu qu’à 2 ateliers concomitants, mais le petit nombre d’élèves a pu recevoir des leçons quasi particulières.

 

Et puis le temps a été magnifique……

Bref on continuera les activités d’EDS quelles qu’en soient les circonstances.

Alors, rendez-vous à la prochaine séance d’EDS….. le samedi 15 juin ? A vérifier sur le site de notre CDS46.…

Max Dargegen

Lien Permanent pour cet article : http://www.cds46.fr/2013/05/05/eds-du-5-mai-2013-cuzoul-de-senaillac/

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin